Haberin yayım tarihi
2011-04-09
Haberin bulunduğu kategoriler

C.P. Exécutif des Musulmans de Belgique.

Conférence de presse

Commission de concertation pour le

renouvellement de l’ORCMB*

7 avril 2011

Depuis de nombreuses années, la communauté musulmane de Belgique réfléchit sur un modèle structuré pour mettre en place un organe de gestion du temporel du culte musulman.

Les élections organisées en 1998 et en 2005 ont constitué une grande déception au sein de la majeure partie de la communauté musulmane et ont mené à la mise sur pied de deux assemblées générales.

Au fil des années, les musulmans ont tiré les leçons du passé pour élaborer un nouveau projet citoyen et assurer l’avenir de la communauté musulmane de Belgique.

En mars 2008, l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) s’est vu confier par le Ministre de la Justice la mission principale de mener des concertations avec toutes les composantes de la communauté musulmane, en vue d’élaborer une forme plus adaptée d`organe de gestion du temporel du culte, devant servir d’interlocuteur auprès des autorités publiques belges.

Après trois années de larges concertations menées au sein de la communauté musulmane de Belgique, l’EMB a remis le projet de renouvellement final, élaboré par la Commission de concertation, au Ministre de la Justice le mardi 1er mars 2011.

Ce projet est le fruit de travaux menés  au sein de la Commission de concertation pour le renouvellement de l’institution, composée de représentants de la communauté musulmane, à qui l’EMB a confié la mission de définir une forme plus adaptée d`organe de gestion du temporel du culte islamique.

Il prévoit que le prochain Exécutif soit constitué par des représentants délégués des institutions mosquées, étant donné qu’elles constituent la base de la communauté musulmane.

*Organe représentatif du culte musulman en Belgique

Ainsi, la mise sur pied de l’institution s’effectuerait en 3 phases, à travers la constitution de trois structures : d’abord un Conseil Général (CG) composé des représentants des 292 mosquées du Royaume, ensuite une Assemblée Générale de 51 membres issus du CG auxquels s’ajoutent 6 cooptés, et enfin un Exécutif de 17 membres, dont 2 cooptés.

Ce nouveau mode de structuration de l’organe de gestion du temporel du culte a pour objectif de trouver une solution globale et définitive à la gestion du temporel du culte islamique en Belgique.

Il doit permettre aux musulmans de Belgique de disposer d’un organe digne de ce nom, qui puisse servir les intérêts de la communauté musulmane dans son ensemble et être un interlocuteur valable pour les autorités publiques.

L’esprit du projet est fondamentalement « citoyen », en ce sens qu’il ne favorise ni ne défavorise aucun des différents courants ethniques présents au sein de la communauté musulmane. Il ne concerne pas les groupes majoritaires ou minoritaires mais l’ensemble des musulmans de Belgique, indépendamment de leur origine ethnique.

De ce fait,  la proportion de musulmans dans chaque région sera inéluctablement respectée dans la nouvelle structure.

Pour rappel, l’organe de gestion du temporel du culte n’est pas un parlement et n’a pas vocation à représenter les musulmans. Son rôle consiste uniquement à gérer le temporel du culte islamique, c’est-à-dire ses aspects matériels et administratifs (reconnaissance des mosquées et des imams, désignations des enseignants de religion islamiques et des conseillers islamiques etc.).

Afin de préserver l’organe de gestion du temporel du culte d’une quelconque contrainte, la commission de concertation pour le renouvellement de l’institution rejette formellement toute forme d’ingérence, qu’elle soit interne ou externe, dans les affaires du culte islamique de Belgique.

Le projet présenté au Ministre le 1er mars dernier n’est pas celui de l’EMB mais celui de la communauté musulmane de Belgique.

C’est dans cette perspective que la commission de concertation pour le renouvellement de l’ORCMB espère que le Ministre de la Justice maintient les lignes de communication ouvertes avec la communauté musulmane, qui pour la première fois dans son histoire s’est réunie autour d’un seul et même projet. Ceci permettra de parvenir à un dialogue constructif et aboutir à une solution pouvant servir les intérêts de tous.

Les membres de la Commission de concertation pour le renouvellement de l’ORCMB :

ABIBU Rachidi Makanga, Association Islamique Africaine de Belgique

ASHRAF Mohammad, Vice-président de la Jamia Madinat – UL Islam

BAYRAKTAR Zeki et AKYÛZ Mustafa, Président et Vice-président de la Fédération Islamique de Belgique (BIF)

ADAHCHOUR Mohamed, Vice-président de l’EMB

BEYAZGÜL Coskun, Porte-parole de la Diyanet de Belgique et OZDEMIR Engin, Vice-Président de la Diyanet de Belgique

HABBACHICH Jamal, BOUIT Hassan, CHIKRI Younes et EL MORABIT Mohamed, Union des mosquées de la Région de Bruxelles-Capitales

CHAHBI Tahar, Président de l’Union des mosquées du Limbourg

CINAR Suleyman et KART Umit, Union des centres culturels islamiques de Belgique

ECHALLAOUI Salah, Président du Rassemblement des Musulmans de Belgique

ELMELLALI Daoud, Union des mosquées de la Province de Liège

GJANAJ Ramadan, Président de la Fédération des mosquées albanaises de Belgique

HOUDDANE Hassan, Vice-président de l’AG et de l’Union des Mosquées du Hainaut

KOCA Halil, Vice-président de l’AG

RADI El Hassan, Membre de l’EMB

TAOUIL Nordine, Président de l’AG

TIJANI Abdelouahab, Président de la fédération des mosquées de Flandre

UGURLU Semsettin, Président de l’EMB

ÜSTÜN Mehmet, Vice-président de l’EMB

Son Haberler

Hits: 6046 Visitors: 3059
Copyright © GUNDEM.be
Site içeriği ve dizaynın tüm hakları GÜNDEM.be websitesine aittir.
Kopyalamak ve izinsiz kullanmak kesinlikle yasaktır.