Haberin yayım tarihi
2012-04-03
Haberin bulunduğu kategoriler

La Communauté Musulmane De Belgique S'impatiente.

Communiqué de Presse

22/03/2012

La Communauté Musulmane De Belgique S’impatiente.

Depuis sa création, l’Exécutif des Musulmans de Belgique a toujours été au cœur des débats et ne cesse malheureusement de constituer un enjeu politique perpétuel  pour celles et ceux qui en font leur cheval de bataille. 

La communauté musulmane de Belgique tient à affirmer qu’elle ne peut plus accepter cette attitude irresponsable de récupération politique et en rappelle aux principes de neutralité et de la séparation entre les affaires du culte et celles de l’état. Ces principes qui sont le fondement de notre société sont, nous semble-t-il, souvent oubliés justement par celles et ceux qui prétendent les défendre.

Consciente de l’importance vitale de l’existence et du bon fonctionnement de l’organe de gestion du temporel du culte islamique, la communauté musulmane de Belgique a du mal a comprendre la situation de blocage que connait actuellement l’ EMB. En effet cela fait maintenant près de trois mois qu’il n’y a pas encore d’arrêté de reconnaissance de l’EMB alors que son mandat s’est terminé le 31 décembre 2011.  Ce mandat avait d’ailleurs été motivé par la mise en œuvre d’un projet de renouvellement. Ce projet qui a été préparé suite aux travaux qui ont duré près de trois ans  par la communauté musulmane de Belgique représentée par la Commission de Concertation pour le Renouvellement de l’Institution avait été soumis par l’EMB au Ministère de la Justice il y a déjà plusieurs mois.

Nous nous réjouissions d’avoir enfin un gouvernement après 535 jours de négociations politiques. Force est de constater qu’à l’heure actuelle les esprits de certains sont déjà dans une perspective des élections communales d’octobre 2012. La communauté musulmane de Belgique ne peut plus tolérer cette dépendance politique qui ne peut s’expliquer dans un état de droit. Il est tout simplement scandaleux que l’organe de gestion du temporel du culte islamique subisse le préjudice d’une situation politique instable et soit dépendant d’un climat d’élections en continu.

La communauté musulmane de Belgique représentée par la Commission de Concertation pour le Renouvellement de l’Institution n’a aucune information quant à l’avenir de cette institution qui,  selon son projet présenté au Ministère de la Justice, doit sans plus tarder être réformée et enfin fonctionner correctement sans être obligée de se soucier d’un éventuel changement de majorité gouvernementale.

Pour finir la communauté musulmane de Belgique tient à réaffirmer qu’elle ne tolérera plus une quelconque ingérence dans la gestion du temporel du culte islamique, que celle-ci vienne des politiques belges, des pays ou des courants étrangers.  

Au nom de la Commission de Concertation pour le Renouvellement de l’Institution*:

Porte-paroles :

ECHALLAOUI Salah.......0479/469.282  
BEYAZGUL Coskun........0499/279.035

Son Haberler

Hits: 9481 Visitors: 3225
Copyright © GUNDEM.be
Site içeriği ve dizaynın tüm hakları GÜNDEM.be websitesine aittir.
Kopyalamak ve izinsiz kullanmak kesinlikle yasaktır.